Catégories
Actualités Conseils Enfant Maman Femme Hommes Non classé Pharmacie Santé Soins Visage

L’acné

L’acné est une maladie de peau qui concerne de nombreux adolescents et certains adultes. La présence de lésions d’acné (comédons, papules, pustules, voire nodules et kystes) a un fort retentissement sur la qualité de vie.

Il est donc important de ne pas minimiser les problèmes d’acné surtout à l’adolescence, car ils peuvent entrainer un mal être profond dans cette période de construction ; l’adolescent pourrait en garder des traces physiques mais aussi psychologiques.

Chez l’adulte et plus particulièrement la femme, Les hormones, mais aussi le stress, certains médicaments ou encore des crèmes de soin trop grasses peuvent déclencher des poussées d’acné.

Où siège l’acné ?

Chez 95 % des personnes acnéiques, le visage est la zone la plus souvent touchée .

D’autres régions du corps peuvent cependant être atteintes :

•             le dos (43 % des personnes acnéiques) ;

•             le cou (20 %) ;

•             la partie antérieure du thorax (20 %).

D’où vient l’acné?

Il existe plusieurs types d’acné, dont les plus fréquents sont l’acné rétentionnelle et l’acné inflammatoire. La première se reconnaît à l’aspect gras que revêt la peau, à la dilatation des pores et à l’apparition de points noirs (les comédons) et blancs (les microkystes). Par la suite, l’acné rétentionnelle peut évoluer vers une acné inflammatoire. Les points noirs se transforment alors en gros boutons rouges, souvent douloureux.

Les principales lésions d’acné : peau grasse, points noirs, boutons, kystes…

L’hyperséborrhée est la 1ere manifestation de l’acné qui peut précéder de plusieurs années la survenue des boutons d’acné.

Elle se caractérise par un aspect brillant et gras de la peau prédominant sur la zone médiane du visage (front, pointe du nez, joues et menton).

Le comédon ouvert ou point noir correspond à un bouchon de 1 à 3 mm de diamètre qui obstrue les pores de la peau. Ce bouchon est coloré en noir en raison d’un dépôt de mélanine. Le comédon ouvert peut s’expulser spontanément ou s’enflammer.

Le microkyste ou « point blanc » ou comédon fermé est une papule blanchâtre de 2 à 3 mm de diamètre, due à l’accumulation de sébum et de kératine dans le follicule pilosébacé fermé.

Quand l’acné devient inflammatoire…

Les lésions inflammatoires de l’acné  : papules, pustules, nodules et kystes

Les lésions inflammatoires superficielles : les papules ou boutons d’acné

  • des boutons rouges inflammatoires sans pus, parfois douloureux, de moins de 5 mm ou papules. Ils évoluent vers la résorption spontanée ou vers une pustule ;
  • des boutons rouges à tête blanche contenant du pus ou pustules.

Les lésions inflammatoires profondes : les nodules et les kystes

  • des petites bosses douloureuses, profondes et de plus de 5 mm, sans rougeur visible en surface ou nodules. Ces nodules peuvent se rompre vers l’extérieur ou dans le derme et laisser des cicatrices ;
  • des petites bosses permanentes de volume variable, ne disparaissant pas spontanément et remplies de liquide enfermé dans une coque fibreuse ou pseudokystes.

Durant sa phase d’évolution, l’acné a généralement un impact sur la qualité de vie et l’estime de soi.

Une fois guérie, l’acné peut laisser des cicatrices temporaires ou définitives.

Il est donc nécessaire de prendre l’acné au sérieux et de mettre en place un traitement ( consultation de spécialiste en dermatologie) dès que cette maladie est sévère ou a un retentissement psychosocial.

Bon à savoir

Parallèlement les soins d’hygiène sont à conseiller quels que soient le degré de gravité de l’acné : toilette bi quotidienne avec un syndet qui est un gel ou un pain dermatologique sans savon, application quotidienne d’une crème hydratante ou apaisante adaptée à la peau acnéique.

En présence d’une peau grasse des crèmes ou des gels matifiants teintés ou non, destinés à rendre à la peau un aspect mat, non gras peuvent être utilisés. Il est enfin fortement recommandé une photoprotection adaptée en cas d’exposition solaire compte tenu des risques d’aggravation après exposition.

Les cosmétiques mis à part certains acides de fruits, ne traitent pas les lésions. Le maquillage peut permettre de cacher des lésions : le choix des produits doit être fait avec prudence.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à consulter votre médecin.

Source des informations Ameli

Découvrez nos gammes de produits dédiés à l’acné 

Découvrez nos promotions sur la gamme Marabout de Garancia

Découvrez nos promotions sur la gamme Sébium de Bioderma